Eh oui, hier nous étions le 29 juillet, date cochée dans le calendrier des geeks, puisque c’était la sortie officielle de Windows 10, moins de 2 ans après la dernière mouture du système d’exploitation de Microsoft, Windows 8.1.

Si vous disposez actuellement d’une licence Windows 7 SP1 ou Windows 8.1 valide, Windows 10 sera gratuit pour vous… si vous effectuez la mise à jour pendant la première année de sa sortie. Cela ne presse pas, mais il ne faut pas tarder pour autant.

Microsoft propose la récupération du système via Windows Update, pour peu que vous ayez effectué votre réservation, qui est proposée dans une bulle dans la barre des tâches depuis quelques semaines.

Malgré tout, si vous possédez plusieurs postes à mettre à jour, ou si vous souhaitez effectuer une réinstallation plus tard (bien qu’il soit possible de faire une restauration d’usine afin de réinstaller une copie propre), Microsoft vous propose d’utiliser un outil, afin de récupérer l’iso du système, ou effectuer directement la mise à jour, si celle-ci n’apparaît pas dans Windows Update.

Rendez-vous ici pour télécharger l’outil, selon la version de votre système, x86 ou x64 :
https://www.microsoft.com/fr-fr/software-download/windows10

Une fois téléchargé, pas d’installation, ouvrez-le simplement. Deux possibilités :

  • Mettre à niveau ce PC maintenant;
  • Créer un support d’installation pour un autre PC.

Récupérer l'image de Windows 10 et créer une clef USB d'installation

Dans le premier cas, le téléchargement de Windows 10 va débuter immédiatement. Si vous ne possédez pas de licence Windows 7 SP1 ou Windows 8.1 valide, une clef de produit vous sera demandée.

Dans le deuxième cas, l’outils vous permettra de choisir la version de Windows 10 désirée, la langue, ainsi que son architecture. Vous aurez la possibilité de soit l’installer directement sur un support USB que vous aurez au préalable inséré, soit l’enregistrer sous forme de fichier ISO, qui sera enregistré sur votre bureau.

Dans tous les cas, il vous faudra de la patience, le téléchargement pèse un peu plus de 3.5 GO 🙂