Catégorie : Windows (Page 1 sur 8)

Windows Server 2012 R2 – Rôle DHCP : configurer un serveur DNS

Au sein de votre rôle DHCP, nous partons du principe que vous avez déjà configuré une étendue afin de distribuer les adresses IP à vos différentes machines.

Or, vous avez désormais besoin de configurer un serveur DNS. Voici la procédure.

Depuis le menu Démarrer, ouvrez le module de gestion DHCP.

Dans le volet de gauche, déroulez DHCP > (nom du serveur) > IPv4 > (votre étendue). Ici, choisissez Options d’étendue.

Une fois cliqué sur l’icône, vous verrez dans le volet central la ligne 006 Serveurs DNS. Effectuez un double clic. Il ne vous reste plus qu’à indiquer le nom de votre serveur, ou bien une adresse IP.

Si cette ligne n’est pas présente dans la liste des options, effectuez un clic droit dans le volet central, puis choisissez Configurer les options. Vous n’aurez qu’à cocher la ligne 006 Serveurs DNS, puis remplir les données comme vu précédemment.

Windows Server 2012 R2 - Rôle DHCP configurer un serveur DNS

Active Directory : Supprimer un objet protégé contre les suppressions

Lorsque vous créez un objet dans l’Active Directory, vous aurez sous doute remarqué la petite case : Protéger le conteneur contre une suppression accidentelle.

Ce qui fait que lorsque vous tentez de supprimer ladite ressource, un message d’erreur apparaît.

Néanmoins, vous ne craignez personne. Vous voulez ABSOLUMENT supprimer cette ressource. Vous vous rendez alors dans les propriétés de l’objet : rien. Rien à faire, elle est coincée à vie dans votre annuaire.

Bien sûr que non !

Toujours dans votre console d’utilisateurs et ordinateurs Active Directory, rendez-vous dans le menu Affichage, puis activez Fonctionnalités avancées.

Retournez dans les propriétés de votre objet à supprimer. Magie : dans l’onglet Objet, une case vous permettant de déprotéger votre ressource. Décochez la, et supprimez l’objet.

Windows Server 2012 R2 – Rôle DHCP : configurer un serveur de temps

Au sein de votre rôle DHCP, nous partons du principe que vous avez déjà configuré une étendue afin de distribuer les adresses IP à vos différentes machines.

Or, vous avez désormais besoin de configurer un serveur de temps. Voici la procédure.

Depuis le menu Démarrer, ouvrez le module de gestion DHCP.

Dans le volet de gauche, déroulez DHCP > (nom du serveur) > IPv4 > (votre étendue). Ici, choisissez Options d’étendue.

Une fois cliqué sur l’icône, vous verrez dans le volet central la ligne 004 Serveur de temps. Effectuez un double clic. Il ne vous reste plus qu’à indiquer le nom de votre serveur, ou bien une adresse IP.

Si cette ligne n’est pas présente dans la liste des options, effectuez un clic droit dans le volet central, puis choisissez Configurer les options. Vous n’aurez qu’à cocher la ligne 004 Serveur de temps, puis remplir les données comme vu précédemment.

Windows Server 2012 R2 - Rôle DHCP configurer un serveur de temps

Active Directory : Modifier le répertoire de création de nouveaux ordinateurs

Lorsque vous ajoutez un nouvel ordinateur dans votre domaine Active Directory, s’il n’a pas été créé au préalable, le compte ordinateur est automatiquement créé dans le conteneur Computers.

Néanmoins, ce conteneur ne peut pas recevoir de stratégie de groupe spécifique. Il vous faut déplacer les comptes ordinateur dans les Unités d’Organisation désirées.

Cependant, il vous est possible de modifier l’emplacement par défaut de création de comptes ordinateur.

Commencez par créer une nouvelle Unité d’organisation (Console Utilisateurs et Ordinateurs Active Directory > Clic droit sur le domaine > Nouveau > Unité d’organisation).

Puis, lancez une invite de commande et entrez la commande :

redircmp « OU=Ordinateurs, DC=NomDuDC, DC=NomDuDC »

En remplaçant bien évidemment NomDuDC par le nom de votre domaine.

Lors des prochaines jonctions, les comptes ordinateur seront créés dans votre nouvelle unité d’organisation, que vous aurez à la possibilité de personnaliser à l’aide de stratégies de groupe.

 

Windows 10 : planifier un redémarrage pendant les heures d’activité

Comme nous l’avons vu dans un précédent article, Windows 10 donne la possibilité de définir des heures d’activité pendant lesquelles l’ordinateur ne redémarrera pas pour appliquer les mises à jour en attente.

Malgré tout, nous avons également la possibilité de forcer un redémarrage, même si nous sommes pendant les heures d’activité définies. Par exemple, vous savez qu’à 13h30 vous devez aller chercher votre chien chez la toiletteuse.

Pour configurer cela, rendez-vous dans les paramètres Windows, module Mise à jour et sécurité, puis l’onglet Windows Update. Dans le volet central, choisissez Options de redémarrage. Faites alors glisser le bouton sur Activé, définissez l’heure et le jour de redémarrage.

windows-10-planifier-un-redemarrage-en-pendant-les-heures-dactivite

Dans le volet central, vous avec la confirmation qu’un redémarrage sera effectué à l’heure définie.

windows-10-planifier-un-redemarrage-en-pendant-les-heures-dactivite

À noter que cette option est activable uniquement si vous avez un redémarrage en attente.

Windows 10 : définir des heures d’activité

Qui n’a pas eu envie de donner un coup de pied dans son unité centrale lorsque subitement, Windows 10 décide de redémarrer, afin d’appliquer les mises à jour en attente ?

Il y a la possibilité d’indiquer au système de télécharger les mises à jour, puis de nous indiquer quand elles sont disponibles à l’installation. Mais en général, on repousse à plus tard, et ces mises à jour, parfois critiques, ne sont installées que plusieurs jours (semaines ? Mois…?!) après.

Sous Windows 10, nous avons la possibilité de définir des Heures d’activités. Pendant ces heures, auquel redémarrage automatique ne sera effectué.

Pour configurer cela, rendez-vous dans les paramètres Windows, module Mise à jour et sécurité, puis l’onglet Windows Update. Dans le volet central, choisissez Modifier les heures d’activité. Enfin, sélectionnez la plage horaire voulue.

windows-10-definir-des-heures-dactivite

Désormais, Windows 10 ne redémarrera plus automatiquement pendant ces heures d’activité.

À noter que les heures d’activités doivent être définies entre 1 et 12 heures.

Windows Server 2012 R2 – Rôle DHCP : configurer une passerelle par défaut

Au sein de votre rôle DHCP, nous partons du principe que vous avez déjà configuré une étendue afin de distribuer les adresses IP à vos différentes machines.

Or, vous avez désormais besoin de configurer une passerelle par défaut. Voici la procédure.

Depuis le menu Démarrer, ouvrez le module de gestion DHCP.

Dans le volet de gauche, déroulez DHCP > (nom du serveur) > IPv4 > (votre étendue). Ici, choisissez Options d’étendue.

Une fois cliqué sur l’icône, vous verrez dans le volet central la ligne 003 Routeur. Effectuez un double clic. Il ne vous reste plus qu’à indiquer le nom de votre serveur, ou bien une adresse IP.

Si cette ligne n’est pas présente dans la liste des options, effectuez un clic droit dans le volet central, puis choisissez Configurer les options. Vous n’aurez qu’à cocher la ligne 003 Routeur, puis remplir les données comme vu précédemment.

Windows Server 2012 R2 - Role DHCP - configurer une passerelle par défaut

Lancer une application au démarrage de Windows 10

Utilisateur Mac au quotidien, demander à une application son lancement au démarrage de l’ordinateur n’est pas chose très compliquée, puisque deux (ou trois clics) suffisent.

Jusqu’à Windows 7, ce n’était pas très compliqué non plus : un dossier Démarrage était présent dans le menu démarrer, il suffisait de faire glisser à l’intérieur un raccourci d’une application.

Sous Windows 10, le coquin s’est caché. Enfin, pas trop non plus. Pour le retrouver, ouvrez l’explorateur Windows. Dans la barre d’adresse, entrez :

C:\ProgramData\Microsoft\Windows\Start Menu\Programs\StartUp

Si vous souhaitez ouvrir l’application au lancement de l’ordinateur, ou :

shell:startup

si vous souhaitez l’ouvrir uniquement pour votre session.

Puis, dans le dossier, ainsi ouvert, glissez un raccourci de votre application.

Pour effectuer un raccourci rapidement, effectuez un clic droit sur votre application, puis choisissez Copier. Puis, un nouveau clic droit dans votre dossier de démarrage, puis Coller le raccourci.

C’est tout !

Lancer une application au demarrage de Windows 10

Récupérez vite votre copie de Windows 10 !

Le comte à rebours est enclenché. Les propriétaires de Windows 7, Windows 8 ou Windows 8.1 peuvent bénéficier d’une mise à jour gratuite vers Windows 10. Oui, mais celle-ci doit avoir été récupérée avant le 29 juillet 2016, date à laquelle cette mise à jour deviendra payante.

Comment faire la mise à jour ? Avec un peu de chance, celle-ci a été automatiquement téléchargée sur votre ordinateur et est en attente d’application.

Jetez un œil dans la barre des tâches à la recherche de l’icône avec un drapeau Windows, puis double cliquez dessus.

Récuperez vite votre copie de Windows 10

Suivez les instructions afin de procéder à l’installation.

Si cette icône n’apparaît pas, vous avez toujours la possibilité de vous rendre dans Windows Update, afin de rechercher et effectuer la mise à jour.

Ouvrir « Ce PC » avec l’Explorateur de fichiers sous Windows 10

Vous l’aurez remarqué, lorsque vous ouvrez l’explorateur de fichiers présent dans la barre des tâches sous Windows 10, celui-ci vous ouvre directement la fenêtre Accès rapide.

Ouvrir Ce PC avec l'Explorateur de fichiers sous Windows 10

Personnellement, je préférerais retrouver un accès classique vers Ce PC. Eh bien je viens de découvrir que cela est possible !

Ouvrez l’explorateur de fichiers, puis dans le bandeau du haut, sélectionnez l’onglet Affichage, puis cliquez sur Options.

Ouvrir Ce PC avec l'Explorateur de fichiers sous Windows 10

Puis, dans Ouvrir l’Explorateur de fichiers dans :, sélectionnez Ce PC.

Ouvrir Ce PC avec l'Explorateur de fichiers sous Windows 10

Ouf, sauvé.

Page 1 sur 8

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

Afficher
Cacher