Sous Windows Server, vous avez deux possibilités : travailler avec l’interface graphique, ou sans. Pourquoi se passer de l’interface graphique ? Les raisons sont nombreuses : limiter la taille du système, la surface d’attaque possible pour des pirates, le nombre de mises à jour plus réduit.

Sous Windows Server 2008, vous deviez faire un choix lors de l’installation : oui ou non, avec ou sans.

Depuis Windows 2012, plus de souplesse, l’interface graphique devient une simple fonctionnalité que vous pouvez ajouter ou retirer selon votre humeur (exigences ou préférences dirons nous peut-être).

Mais comment fait-on ? Allez, on y va.

Retirer l’interface graphique

Pour retirer l’interface graphique, ce n’est pas très compliqué. Commencez par ouvrir une session PowerShell, puis entrez :

Import-Module ServerManager

Remove-WindowsFeature Server-Gui-Shell

Shutdown /r

La première ligne importe les commandes liées au Server Manager, la seconde retire la fonctionnalité d’interface graphique, la troisième redémarre le serveur.

Ajouter l’interface graphique

… après avoir lu les trois lignes au-dessus, vous avez deviné, non ? Allez, voici les commandes à entrer sous PowerShell :

Import-Module ServerManager

Add-WindowsFeature Server-Gui-Shell

Shutdown /r

Ajouter ou retirer l’interface graphique sous Windows Server 2012