Mois : mars 2015

Transformer son compte local en compte Microsoft sous Windows 8.1

Les comptes utilisateur

Jusqu’à Windows 7, c’était simple. Vous aviez la possibilité de créer un compte de session sur votre PC, en local donc.

Depuis 8, c’est la révolution (rien que ça) : vous avez la possibilité de créer un compte en ligne ! Cela ne veut bien évidemment pas dire que votre session se retrouvera « en ligne ». En revanche, si vous utilisez plusieurs ordinateurs, certains éléments seront désormais synchronisés sur tous vos PC. Parmi ces éléments se trouvent :

  • Vos applications Windows téléchargées depuis le Windows Store, ainsi que leurs réglages ;
  • Certains paramètres du PC (fond d’écran, thème, favoris du navigateur, historique…) ;
  • Vos fichiers, vos photos…

Oui, mais pour une raison ou une autre, vous avez un compte local, un compte « classique ». Vous souhaitez passer à un compte Microsoft en ligne ? Pas besoin de créer un compte et tout reparamétrer, vous pouvez convertir votre compte local.

Passer son compte local en compte Microsoft

Comment fait-on ? C’est assez simple :

Faites glisser votre souris dans le coin inférieur droit de l’écran et choisissez Paramètres, puis Modifier les paramètres du PC.

Sélectionnez ensuite Compte > Votre compte. Dans la fenêtre principale, vous trouverez le lien Se connecter à un compte Microsoft.

Transformer son compte local en compte Microsoft sous Windows 8.1

Cliquez sur le lien, et renseignez vos informations de compte.

Transformer son compte local en compte Microsoft sous Windows 8.1

Passer son compte Microsoft en compte local

Si vous souhaitez faire l’opération en sens inverse, retournez simplement dans les paramètres vus au-dessus, mais cette fois, cliquez sur Déconnecter.

Transformer son compte local en compte Microsoft sous Windows 8.1

Vous serez ensuite amenés à saisir le mot de passe de votre compte Microsoft, puis redéfinir un nouveau mot de passe pour votre compte local.

Sauvegarder et restaurer la base de données DHCP

Le service DHCP au sein d’un serveur est un élément essentiel : c’est lui qui attribue les adresses IP aux postes client. En cas de défaillance, les postes sans bail éprouveront très certainement quelques difficultés. Soyons clairs, vous l’aurez compris, ça serait la cata. Voyons donc comment éviter cela en effectuant une sauvegarde de cette base de données DHCP.

Présentation de la base de données DHCP

Une petite présentation de la base de données DHCP en premier lieu : elle est située dans le dossier %WINDIR%\system32\dhcp,  et contient 4 fichiers principaux :

  • dhcp.mdb : il s’agit de la base de données en elle-même, mise à jour à chaque opération ;
  • dhcp.tmp : fichier temporaire utilisé comme fichier d’échange lors des opérations de maintenance;
  • j50.log : fichier de journalisation;
  • j50.chk : fichier de vérification.

Sauvegarder et restaurer la base de données DHCP

Les types de sauvegarde

La sauvegarde synchrone

Une sauvegarde automatique est effectuée toutes les 60 minutes par défaut dans le dossier %WINDIR%\system32\dhcp\backup.

Les éléments sauvegardés sont les suivants :

  • Les étendues du serveur ;
  • Les réservations :
  • Les baux distribués :
  • Les clefs de registre et informations ;
  • Les différentes options.

Pour modifier l’emplacement du dossier de sauvegarde ou l’intervalle entre deux sauvegardes, rendez-vous dans la base de registre, puis déroulez :

HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\DHCPServer\Parameters\BackupInterval.

Modifiez alors les clefs suivantes avec la valeur de votre choix :

  • BackupInterval pour l’intervalle de sauvegarde (en n’oubliant pas de cocher le bouton Décimal avant d’indiquer une valeur en minutes) ;
  • BackupDatabasePath pour l’emplacement de sauvegarde.

La sauvegarde asynchrone

La sauvegarde asynchrone est une sauvegarde manuelle. Elle sauvegarde les mêmes éléments que ceux vus avec une sauvegarde synchrone.

Pour effectuer l’opération, ouvrez la console DHCP, puis dans le volet de gauche, effectuez un clic droit sur le serveur, puis choisissez Sauvegarder. Enfin, sélectionnez le répertoire de sauvegarde.

Sauvegarder et restaurer la base de données DHCP

Restauration de la base de données DHCP

Pour restaurer, rien de très sorcier, cela va même être très court : il vous suffit de retourner sur la console DHCP, puis cliquer sur Restaurer. Et bien sûr, sélectionner le répertoire de sauvegarde.

À noter que le service DHCP doit être arrêté au moment de la restauration. Mais lors de l’opération,  Windows vous proposera d’arrêter, puis redémarrer le service une fois la restauration effectuée. Tout ceci de manière automatique, bien entendu.

Supprimer l’ouverture automatique au démarrage d’un programme sous OS X

Si vous avez un Mac un peu vieux, le démarrage complet de votre machine peut prendre une éternité. Le lancement automatique lors de l’ouverture de session de certains programmes n’arrange rien. Faites donc le ménage dans les applications qui s’exécutent automatiquement !

Pour cela, comme d’habitude, rendez-vous dans les préférences systèmes puis choisissez le module Utilisateurs et groupes.

Choisissez l’onglet Ouverture. Sélectionnez l’élément à supprimer, puis cliquer sur le bouton .

Supprimer l'ouverture automatique d'un programme sous OS X

Vous avez la possibilité de modifier l’ordre d’ouverture des programmes en les faisant glisser dans l’ordre de votre choix : le programme en haut de la liste s’exécutant en premier.

Par ailleurs, vous pouvez cocher la case Masquer, afin que le programme se lance de manière discrète en arrière-plan.

Déployer un écran d’accueil personnalisé sous Windows 8.1 Entreprise

Vous souhaitez mettre en place pour tous les utilisateurs de votre entreprise dont les postes sont sous Windows 8.1 Entreprise un écran d’accueil identique ? C’est possible. En plus, cela ne prend que quelques instants.

Tout d’abord, ouvrez une session sur un poste client, puis organisez l’écran d’accueil, en modifiant emplacement des tuiles, leurs tailles, en nommant des groupes…

Déployer un écran d'accueil personnalisé sous Windows 8.1 Entreprise

Une fois ceci fait, nous allons utiliser PowerShell afin d’exporter ces réglages, que nous appliquerons pour les autres utilisateurs en utilisant une stratégie de groupe.

Lancez une console PowerShell en administrateur, puis indiquez la commande suivante :

Export-StartLayout -As XML -Path « \\Serveur\SSC\Layout.xml »

en remplaçant bien sûr le chemin de l’enregistrement et le nom du fichier XML à exporter, ainsi que le nom du serveur.

Rendez-vous ensuite sur votre serveur, et placez le fichier précédemment généré au sein d’un partage où les utilisateurs ont un droit en lecture.

Ouvrez l’outil Gestion de stratégie de groupe, puis au sein d’une nouvelle stratégie – ou d’une existante – déroulez jusqu’à arriver au module :

Configuration Utilisateur > Modèles d’administration > Menu Démarrer et barre des tâches > Disposition de l’écran d’accueil.

Dans Fichier de disposition de démarrage, indiquez l’adresse UNC du fichier XML.

Déployer un écran d'accueil personnalisé sous Windows 8.1 Entreprise

N’oubliez pas de valider le tout, et si besoin, utilisez la commande magique pour actualiser immédiatement la GPO :

gpupdate /force –

/!\ Si l’utilisateur a personnalisé son écran d’accueil, ses modifications seront remplacées par celles que vous avez définies.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

Afficher
Cacher