Mois : février 2015

Modifier la taille des icônes de la barre latérale sous OS X

La barre latérale du Finder sous OS X, vous la connaissez ? Oui, celle-là :

Modifier la taille des icônes de la barre latérale sous Mac OS X

Ne vous êtes vous jamais demandé si l’on pouvait modifier leur taille ?

Les rendre plus petites :

Modifier la taille des icônes de la barre latérale sous Mac OS X

Ou grandes :

Modifier la taille des icônes de la barre latérale sous Mac OS X

Si je vous pose la question, c’est que c’est forcément possible, vous l’aurez deviné.

Faites donc un petit tour dans les préférences systèmes, situées dans le menu pomme, puis choisissez l’élément Général.

Vous trouverez alors un champ : Taille de l’icône de la barre latérale.

Modifier la taille des icônes de la barre latérale sous Mac OS X

Vous n’avez qu’à choisir la taille désirée, puis fermer la fenêtre.

Afficher les modifications effectuées sous Windows lors de l’installation d’un logiciel

Lorsque vous installez un logiciel, des fichiers sont modifiés ou ajoutés, tout comme certaines clefs de registres ou autres éléments sensibles de votre ordinateur.

Afficher les modifications

Que l’on soit simple curieux ou parano en voulant détectant les éventuelles failles de sécurité que son installation pourrait amener, on aimerait bien savoir que ce que modifie tel ou tel logiciel lors de son installation. Pour cela, nous allons utiliser l’outil Attack Surface Analyser de Microsoft.

Cet utilitaire va effectuer deux scans du système : un avant l’installation du logiciel que vous souhaitez surveiller, et un autre après. Il vous fournira alors un rapport détaillé des modifications entraînées par votre logiciel.

Récupérez tout d’abord l’outil sur le site de Microsoft [–> Lien], puis installez-le. Attack Surface Analyser est compatible  Windows Vista, Windows 7, Windows 8, Windows 8.1, Windows Server 2008, Windows Server 2008 R2, Windows Server 2012, Windows Server 2012 R2 (soit avec un peu tout, sauf votre micro-ondes).

Une fois installé, lancez l’utilitaire. Attention, tout est en anglais, il reste très simple d’utilisation.

Un premier scan

Une fois l’outil lancé, sélectionnez le bouton radio Run new scan, puis choisissez l’emplacement du rapport, et donnez-lui un nom explicite. Cliquez sur le bouton Run scan.

Afficher les modifications effectuées sous Windows lors de l'installation d'un logiciel

Le scan se lance. Une fenêtre indique les données collectées.

Afficher les modifications effectuées sous Windows lors de l'installation d'un logiciel

Au bout de quelques secondes (ou minute), le scan est terminé, le fichier de résultat est enregistré.

Installation d’un logiciel

À présent, installez votre logiciel dont vous souhaitez obtenir les informations normalement.

Un deuxième scan

Une fois le logiciel installé, retournez sur Attack Surface Analyser. De manière identique à précédemment, sélectionnez le bouton radio Run new scan, indiquez le nom que vous souhaitez pour votre rapport, puis cliquez sur Run scan. Patientez quelques instants, puis votre deuxième rapport est prêt.

Créer le rapport de modification

Maintenant que nous avons enregistré les états du système avant et après l’installation de votre logiciel, lancez une dernière fois l’outil Attack Surface Analyser, et cette fois, choisissez l’option Generate standard attack surface repport, puis entrez dans chaque champ :

Le chemin du rapport créé AVANT l’installation de votre logiciel ;
Le chemin du rapport créé APRÈS l’installation de votre logiciel ;
Le chemin du fichier ou votre rapport de modification sera enregistré.

Cliquez sur Generate.

Afficher les modifications effectuées sous Windows lors de l'installation d'un logiciel

Visualisation du rapport

Le rapport est prêt, vous n’avez plus qu’à l’ouvrir.

Il se décompose en 3 parties :

Report Summary (Résumé du rapport)

Pas la partie la plus intéressante. Donne certaines informations quant aux fichiers de scan utilisés, la date de l’action, ou encore des informations sur votre poste.

Security issues (Problèmes de sécurité)

Ici, vous pouvez voir les brèches de sécurité que votre logiciel a entraînées. Dans ce billet, j’ai procédé à l’installation de CCleaner. Aucun problème, c’est parfait !

Afficher les modifications effectuées sous Windows lors de l'installation d'un logiciel

Attack Surface (Surface d’attaque)

Enfin, toutes les modifications faites par votre logiciel sont indiquées ici. On retrouve pêle-mêle les processus en fonctionnement, les modules ou encore les objets du noyau.

Afficher les modifications effectuées sous Windows lors de l'installation d'un logiciel

 

Paramétrer un fond d’écran aléatoire sous OS X

Vous êtes comme moi, vous avez du mal à vous décider lequel de vos fonds d’écran mignons aura la chance de prendre place sur votre bureau ? Faites les tourner !

Allez donc jeter un oeil dans les Préférences systèmes situées dans le menu Pomme, puis choisissez l’élément Bureau et économiseur d’écran.

Dans l’onglet Bureau, sélectionnez un dossier où sont placés les différents fonds d’écran que vous souhaitez voir affichés, chacun leur tour. Puis, cochez la case Changer d’image :, où vous pourrez définir la période de rotation. Comme ça, plus de jaloux !

Paramétrer un fond d'écran aléatoire sous OS X

Utiliser efficacement l’historique des fichiers

Qui n’a jamais perdu un fichier à cause d’un virus, d’une maladresse, d’une défaillance, ou aurait aimé retrouver une version précédente d’un fichier ? La sauvegarde ! Vous rabâche-t-on souvent.

L’historique des fichiers, un outil bien pratique

Sous Windows 8.1, on retrouve une fonctionnalité bien pratique qui vous évitera bien des tracas. Toutes les heures (par défaut), une copie de sauvegarde de vos fichiers personnels sera effectuée. Que ce soit sur un média amovible tel qu’une clef USB, ou un emplacement sur le réseau, vos données seront à l’abri.

Lorsque le média de sauvegarde n’est pas branché, les données sont sauvegardées sur un cache en local, en attente de la connexion du périphérique. En cas d’interruption, la sauvegarde reprendra dès que possible à l’endroit où elle s’était arrêtée.

Gardez cependant en mémoire que la fonctionnalité Historique des fichiers ne sauvegarde pas les programmes installés, mais seulement les documents.

Activation de la sauvegarde et choix du média

Rendez-vous dans le panneau de configuration, puis choisissez le module Historique des fichiers.

Pensez à insérer le lecteur USB sur lequel seront stockées vos données. Si un média compatible détecté, le bouton Activer apparaît, cliquez dessus.

Utiliser efficacement l'historique des fichiers

Par défaut, le module sauvegarde les fichiers présents dans les bibliothèques de l’utilisateur, le bureau, les contacts, et les favoris.

Reste maintenant à paramétrer la sauvegarde automatique.

Sélectionner le lecteur de sauvegarde

Dans le volet de gauche, cliquez sur le lien Sélectionnez un lecteur.

Sélectionnez dans la liste le lecteur de votre choix.

Utiliser efficacement l'historique des fichiers

Si vous souhaitez modifier le lecteur de sauvegarde dans le futur, vous pourrez retourner sur cette page. En choisissant un nouveau lecteur, l’assistant vous proposera de transférer vos données existantes sur le nouveau lecteur, ou partir sur une nouvelle sauvegarde, selon votre choix.

Vous avez également la possibilité de cliquer sur le lien Ajouter un emplacement réseau. Sélectionnez alors l’emplacement réseau voulu.

Veillez à ce que votre compte possède les droits d’écriture sur ce chemin réseau.

Utiliser efficacement l'historique des fichiers

Paramétrer les sauvegardes

Que souhaitez-vous sauvegarder ? Rendez-vous dans le volet de gauche sur le lien Paramètres avancés. Configurez selon votre choix :

  • Le délai entre deux sauvegardes (toutes les heures par défaut) ;
  • La taille du cache hors connexion. Il s’agit du cache sur votre disque local dédié à récupérer les sauvegardes lorsque le répertoire de sauvegarde n’est pas disponible (périphérique USB non branché par exemple). Elles seront copiées dès la reconnexion du média. La valeur est de 5% par défaut ;
  • Le délai de conservation des sauvegardes : de 1 mois à 2 ans, en passant par une suppression automatique dès que l’espace du média est saturé ou toujours les conserver.

Utiliser efficacement l'historique des fichiers

Vous pouvez également autoriser les membres de votre Groupement résidentiel à utiliser votre média comme disque de sauvegarde pour leurs propres données.

Utiliser efficacement l'historique des fichiers

Exclure des éléments de la sauvegarde

Les bibliothèques de l’utilisateur, le bureau, les contacts, et les favoris sont sauvegardés, mais il est possible d’exclure certains éléments de la sauvegarde. Pour cela, cliquez sur le lien Exclure des dossiers présent dans le volet de gauche. Ajoutez simplement les éléments que vous ne souhaitez pas sauvegarder dans la liste.

Utiliser efficacement l'historique des fichiers

Restaurer vos fichiers

Pour restaurer un fichier supprimé ou une précédente version d’un document, repérez dans le volet de gauche le lien Restaurer des fichiers personnels.

La fenêtre qui s’ouvre vous permet de naviguer, via les flèches gauche et droite, dans l’historique des sauvegardes. Si vous souhaitez récupérer un fichier sauvegardé, placez-vous sur la sauvegarde désirée, naviguez vers le fichier en question, puis faites un clic droit dessus. Vous pourrez alors choisir une option parmi Restaurer, si vous souhaitez restaurer le fichier dans son emplacement initial, ou Restaurer sur si vous souhaitez l’enregistrer ailleurs.

Utiliser efficacement l'historique des fichiers

Plus simplement peut-être, vous pouvez vous rendre directement dans l’explorateur au niveau de votre fichier, puis dans la barre de menu, dans l’onglet Accueil, cliquez sur l’icône Historique. Vous pourrez à nouveau naviguer entre les différentes pages pour restaurer une certaine version de votre document.

Utiliser efficacement l'historique des fichiers

Empêcher l’utilisation de la fonctionnalité Historique des fichiers

Si en entreprise, par exemple, vous souhaitez bloquer la fonctionnalité Historique des fichiers, c’est tout à fait possible.

Vous devez éditer un objet de stratégie de groupe. Puis, déroulez l’arborescence suivante : Configuration ordinateur  > Modèles d’administration > Composants Windows > Historique des fichiers. Ouvrez le paramètre Désactiver l’historique des fichiers, puis cochez la case Activer.

Utiliser efficacement l'historique des fichiers

Afficher les extensions de fichier sous Windows 8.1

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une extension de fichier ? Il s’agit du suffixe ajouté au nom de votre fichier, qui permet d’identifier son format. Par exemple, un fichier image, vidéo, traitement de texte, etc. Vous ne la voyez pas ? Normal, elle est cachée par défaut. Mais pour une raison ou une autre, vous pouvez souhaiter l’afficher.

Sous Windows 7, perso même en étant habitué, je passais toujours 15 ans avant de retrouver le bon menu. Sous Windows 8.1, c’est carrément plus simple. Jugez-en par vous même :

Ouvrez une fenêtre de l’explorateur de fichiers, cliquez sur le volet Affichage, puis décocher la case Extension de noms de fichiers.

Et les voilà qui apparaissent comme par magie !

Afficher les extension de fichier sous Windows 8.1

Utiliser Spotlight comme calculatrice et convertisseur sous OS X Yosemite

Spotlight. Vous commencez à le connaître ? Il est accessible via la petite loupe en haut à droite de la barre de menu.

Utiliser Spotlight comme calculatrice et convertisseur sous OS X Yosemite

Véritable moteur de recherche qui vous permet de rechercher tout type de fichier sur votre Mac. Mais pas que ! Savez vous qu’il s’agit d’un excellent calculateur ?

Essayez : ouvrez Spotlight, et tapez votre calcul : une addition, une soustraction, des parenthèses un peu partout, un peu tout ce que vous voulez, et observez : le résultat de votre opération s’affiche instantanément.

Utiliser Spotlight comme calculatrice et convertisseur sous OS X Yosemite

Calculatrice ? Mais pas que non plus ! Ce n’est pas compliqué. Entrez simplement : votre valeur, suivie de l’unité, puis le mot en10 kilowatts en cheval-vapeurs, et enfin l’unité de conversion.

Voici différentes conversions que vous pouvez faire :

Convertir des longueurs

5 km en milles anglais

Utiliser Spotlight comme calculatrice et convertisseur sous OS X Yosemite

Convertir des températures

56°C en degrés Fahrenheit

Utiliser Spotlight comme calculatrice et convertisseur sous OS X Yosemite

Convertir des  volumes

2 L en CL

Utiliser Spotlight comme calculatrice et convertisseur sous OS X Yosemite

Convertir des devises

568 EUR en CHF

Utiliser Spotlight comme calculatrice et convertisseur sous OS X Yosemite

Convertir des vitesses

10 km/h en m/s

Utiliser Spotlight comme calculatrice et convertisseur sous OS X Yosemite

Convertir de l’énergie

500 calories en joule

Utiliser Spotlight comme calculatrice et convertisseur sous OS X Yosemite

Convertir des poids

500 kg en g

Utiliser Spotlight comme calculatrice et convertisseur sous OS X Yosemite

Convertir des pressions

1 bar en pascal

Utiliser Spotlight comme calculatrice et convertisseur sous OS X Yosemite

Convertir des puissances

10 kilowatts en cheval-vapeur

Utiliser Spotlight comme calculatrice et convertisseur sous OS X Yosemite

Convertir des superficies

1 acre en mètre carré

Utiliser Spotlight comme calculatrice et convertisseur sous OS X Yosemite

Convertir du temps

10 000 secondes en heure

Utiliser Spotlight comme calculatrice et convertisseur sous OS X Yosemite

Si vous connaissez d’autres astuces, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires !

 

Modifier les applications par défaut sous Windows 8.1

Ne vous est-il jamais arrivé lorsque vous double-cliquez sur une icône, que votre fichier s’ouvre… mais pas avec le bon programme ?

Par exemple, pour une vidéo, le lecteur multimédia Windows s’ouvre, alors que vous préférez VLC.

Pas de panique, remédions à cela.

Pointer le curseur de votre souris sur le coin inférieur droit de l’écran pour faire apparaitre la « Charm Bar », puis choisissez en bas à droite Paramètres, puis Modifier les paramètres du PC.

Dans le volet de gauche, naviguez alors jusqu’à Recherche et applications > Par défaut.

Modifier les applications par défaut sous Windows 8.1

Vous avez la possibilité, sur cette page, de modifier les applications les plus courantes par défaut :

  • Navigateur Web ;
  • Messagerie Electronique ;
  • Lecteur de musique ;
  • Lecteur vidéo ;
  • Visionneuse de photos ;
  • Calendrier ;
  • Cartes.

Si vous souhaitez modifier les applications par défaut par type de fichier, vous n’avez qu’à cliquer sur le bouton en bas de la liste : Choisir les applications par défaut par type de fichier.

Modifier les applications par défaut sous Windows 8.1

Il ne vous reste plus qu’à sélectionner l’extension de fichier que vous désirez, puis choisir votre programme.

Modifier les applications par défaut sous Windows 8.1

Masquer des modules dans les préférences système sous OS X

Les préférences systèmes, cet endroit magique où l’on retrouve tous les réglages possibles et imaginables pour configurer votre Mac. Mais parmi tous les modules, n’y en a-t-il pas certains dont vous ne vous êtes jamais servi ? Saviez-vous qu’il était possible des masquer ? Et si !

Ouvrez les préférences système, puis visitez le menu Présentation, vous y trouverez un label Personnaliser. Une fois cliqué dessus, observez le panneau des préférences système : des cases à cocher sont apparues. Décochez simplement celles dont vous souhaitez cacher l’icône, et donc le module.

Masquer des modules dans les préférences système sous OX S

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

Afficher
Cacher